diffusion du livre d'Angélique Andthehord
SEX AND DESTROY Un nouveau son rock ?
Nouvel extrait jeudi 9 juillet 2020. Bonne lecture !
☺ (En cliquant sur le titre de l'extrait, vous accédez directement au chapitre auquel il se rapporte.) ☺

chap.11 Un mouvement pas rock extrait 67

Anne et Fabienne n'étaient pas du tout bagarreuses comme Murielle. Elles avaient plutôt l'air de deux petites filles modèles, sages, calmes. Elles avaient toutes les deux les cheveux châtain clair, coupés court. Des fois, je croyais que Fabienne portait du rouge à lèvres mais pas du tout ; ses lèvres étaient naturellement très colorées.
Quand elles intervenaient en posant leur question, les filles qui me faisaient pleurer ne répondaient pas. Elles s'en allaient, comme si elles se sentaient prises en faute ; jusqu'au jour où Marie-Annick répondit à Anne et Fabienne :
« Mé ! On lui a rien fait. C'est pas d'not'faute si elle pleure sans raison. »
Elles s'éloignèrent toutes de moi et se parlèrent à voix basse. Les méchantes cherchaient-elles à monter Anne et Fabienne contre moi, pour pouvoir continuer à me faire du mal ?